user_mobilelogo

J’ai eu l’opportunité d’écouter Marc Vella lors de sa conférence « accueillir les fausses notes » à Tannay, Vaud, le 2 novembre 2018. M’inspirant de quelques-uns de ses propos, notés dans le texte en bleu italique, j’alimente mon blog en poursuivant la réflexion autour de l’équilibre. https://www.marcvella.com/ 

 

Je me promène dans une forêt d’un pas léger et devant moi une croisée se dessine. Ma respiration est fluide et régulière, je perçois tout à coup une légère accélération de mon rythme cardiaque. Que se passe-t-il ? Ai-je peur ? L’inconnu m’impressionne-t-il ? Et si j’arrêtais le combat avec moi-même ? Je peux me laisser guider par mes pas, par mon corps. Ce que je fais…. J’accepte de prendre le chemin que mon corps m’invite à prendre celui du moment présent pour me redécouvrir et écouter mon corps intérieur. Je suis en train de m'accueillir, de me regarder avec amour. Je vis un certain équilibre et je continue mon chemin en percevant le sol sous mes pas. Je ressens la brise sur mes joues, je vois les feuilles d’automne se balancer, j’entends le gazouillis des oiseaux, je sens le passage du renard et je bois délicatement la rosée sur une feuille. Quelle harmonie dans cette nature, j’en fais partie. Les harmoniques que nous sommes. La rencontre du naturel revient. La quinte intérieure permet une assise de soi. Si les touches du piano permettent un harmonique, la nature et nos sens également. Je retrouve un équilibre corps cœur esprit, je suis aligné, j’ai pris le temps de marcher avec moi-même. Pas besoin de justifier d’être soi. Ici je livre ce que je suis. Prendre un temps chaque jour pour moi, pour me retrouver, voilà une de mes ressources. (29 novembre 2018)

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Mes publications

Les articles peuvent être consultés dans la page de navigation et téléchargés et imprimés en version PDF. Ils sont sous licence Creative Common 3.0 « Paternité – pas de modification ». Cela signifie qu’ils peuvent être imprimés ou transmis librement à condition qu’ils ne soient pas modifiés qu'ils citent leur auteur et la Revue.

Serge Weber sur LinkedIn